J u l e s CHAUMONT
Par Xavier PÉCOT membre de la famille de Jules Chaumont

« D’Ars sur Moselle à Brooklyn, l’itinéraire de Jules Chaumont, un manufacturier lorrain du XIXe siècle devenu citoyen américain »

Dans le cadre de l’exposition “ Lorrains sans frontières – C’est notre histoire ” qui se tiendra du 7 octobre 2017 au 2 avril 2018 dans la galerie des Cerfs du Palais ducal, le commissariat général et le commissariat scientifique ont retenu le parcours de Jules Chaumont parti définitivement pour le nouveau monde en 1865.

Causerie sur Jules Chaumont à 18h30, mardi 14 novembre, MJC Pichon 7 bd du Recteur Senn NANCY

Si cette exposition se propose de présenter quelques pièces à son sujet (passeports, brevet d’invention d’un moule à muffins, portraits ...) la MJC Pichon, par son directeur Monsieur Pascal Duhem, poursuivra cette présentation. Après un premier voyage aux Etats-Unis en 1858 où il s ‘installe à la Nouvelle Orléans pour y travailler dans une firme, il revient en France en 1861, part pour l’ Autriche et revient en France en 1862 qu’il quittera en 1865 pour aller vivre à New York et y travailler dans la firme Lalance et Grosjean . Il sera veuf deux fois et se remariera avec une troisième épouse, française, originaire comme lui d’Ars sur Moselle avec laquelle il aura trois enfants. Il déposera de nombreux brevets d’invention pour la fabrication d’ustensiles de cuisine en émail notamment. Il décède en 1890 dans la ville dans laquelle il est devenu citoyen américain.


La photo du moule à muffin reflète la production industrielle de Jules Chaumont aux Etats-Unis en 1865 (cet objet fera partie de l’exposition à la MJC Pichon).